AFPST

Sophrologie

Qu’est-ce que la Sophrologie ?

La sophrologie est une technique de développement personnel, qui s’intéresse à l’étude de la conscience individuelle, dans une approche qui se veut phénoménologique visant à tenir compte de l’historicité de chacun.

Cette méthode est parfois comparée à l’hypnose, qualifiée parfois de psychothérapie, de méthode de relaxation6, voire de médecine alternative.

En France, la sophrologie a pénétré le secteur de la santé, notamment le domaine des pathologies chroniques. Ainsi, il n’est pas rare que des patients atteints de cancers se voient proposer, pendant ou après des traitements de chimio- ou radiothérapie, la pratique de la sophrologie comme « soin de support ». Elle est également utilisée dans le sport et le monde de l’entreprise.

 

Quels sont les principes fondamentaux de la Sophrologie ?

  • Amener le schéma corporel a plus de réalité vécue, habiter le corps en bonne santé et conquérir l’harmonie physique et psychique.
  • Renforcer l’action positive, afin de développer les éléments positifs du passé, du présent, de l’avenir et de mieux utiliser tous nos potentiels.
  • Développer la réalité objective, pour apprendre à voir les choses davantage comme elles sont, de développer plus de réalisme et d’efficacité dans l’action.
  • Adapter les techniques et méthodes aux situations et / ou participants à chaque séance.
  • Prendre conscience de notre schéma existentiel comme réalité à vivre

Peut-on mieux vivre en entreprise avec la Sophrologie ?

Selon Corinne Bontemps, sophrologue caycédienne au Centre Efficium, a réponse est oui.

Le monde de l’entreprise demande à l’être humain d’utiliser au maximum ses capacités que ce soit dans le domaine de la communication, des relations interpersonnelles, du savoir-être mais aussi du savoir-faire.

La règle de base en matière de gestion du stress est de savoir respirer.

Pour cela acquérir la maîtrise de soi et des situations, savoir gérer son stress, être à l’écoute de soi-même et garder son équilibre, sont des demandes exprimées par les salariés auxquelles la sophrologie peut apporter une réponse.

Elle développe cela dans son article du Monde Economique.

Catherine Aliotta, présidente de la Chambre syndicale de la sophrologie et directrice de l’Institut de formation à la sophrologie, va plus loin dans son interview pour l’Express. Pour elle, la Sophrologie s’impose dans le monde du travail.

Ses effets positifs dans la vie de tous les jours sont désormais reconnus par le corps médical et en dehors : pour diminuer l’anxiété et le stress, combattre l’insomnie et certaines addictions, améliorer sa concentration et ses résultats sportifs, etc. Assez logiquement, les personnes ayant bénéficié de cette méthode ou l’ayant pratiqué (dirigeants, salariés, représentants du personnel, médecine du travail…) ont pensé à l’introduire dans le milieu du travail pour accompagner les situations de stress (changement d’organisation, réduction de personnel, accroissement d’activité…), ou aider les salariés à mieux gérer leurs émotions et accroître leur efficacité professionnelle.